J-33 – CHRIS HAUGHTON

Avec ce pélican effrayant, Chris Haughton nous raconte un souvenir d’enfant, devenu inspirant, une fois devenu grand !

Les mots de Chris Haughton :

L’un de mes premiers souvenirs est d’avoir nourri les canards du zoo de Dublin. Je n’étais qu’un petit enfant, âgé de deux ou trois ans. J’avais une tranche de pain dans la main et je la cassais pour nourrir les canards.
Soudain, je me suis retourné et j’ai vu un énorme pélican, beaucoup plus grand que moi, les ailes déployées et l’énorme bec ouvert, qui a poussé un cri et s’est précipité vers moi pour m’arracher le pain des mains.
Je me suis enfui, terrifié. J’avais oublié cette scène jusqu’à ce que je voie un pélican dans un parc de Londres, il y a quelques années. Peut-être que ce souvenir m’a inconsciemment aidé à écrire mon livre “Chut, on a un plan”.